revue littéraire en ligne  
Accueil | Historique | Secteurs Editoriaux | Réseaux du livre | Recherche

lectures

L'Enfant mal aimé (2000) [ Valentina Supino-Viterbo  
Editeur : Flammarion
Prix : 15 €
Par : Olympia Alberti
LE MAL D'AMOUR

"Dans ma pratique professionnelle, j'ai appris que pour soigner un adulte, il faut prêter l'oreille à l'enfant qui reste vivant en lui et ne cesse de réclamer que soient enfin reconnues les injustices et les abus dont il pense avoir été victime." Ou dont il a été victime.
Cette première phrase fonde l'écoute - première qualité d'un psychanalyste -, et la clarté d'une pratique attentive à l'indicible apparent, aux silences, à ces voix intérieures que nos blessures et nos cicatrices masquent mal. C'est un peu la phrase d'un grand maître oriental : "Ce que tu es crie tellement, que je n'entends plus ce que tu dis." Nos blessures enfouies gémissent tout de même à travers nos phrases les mieux corsetées.
Ce livre éclairant et chaleureux est fondé, on le sent, sur un réel amour de l'autre, et l'on ne peut s'empêcher de penser, en le lisant, que si l'on n'aime pas l'autre, on ne peut pas le guérir. Au-delà de sa quotidienne pratique de psychanalyste et de psychiatre, Valentina Supino-Viterbo nous entraîne dans une analyse et des réflexions puissantes : Freud lui-même n'arrivait pas à admettre le meurtre du fils par le père (la véritable légende d'Oedipe), et il a donc inversé les données du récit pour en faire un parricide. Profond retournement, qui fonde une nouvelle perspective, et d'autres métaphores de recherche dans l'ordre des relations parents-enfants.
C'est un livre dense et juste, qui se lit d'une traite, avec une facilité déconcertante ; à chaque nouvel approfondissement, on se dit que c'est évident, et que pourtant, personne jusqu'ici n'en avait fait le constat ni l'analyse de cette manière. Partant de la violence originelle, Valentina Supino-Viterbo s'interroge sur l'usage pervers de la communication, sur le viol, la maltraitance, l'abandon, et sur le complexe d'Achille - l'enfant excessivement choyé, à qui l'on démontre tellement qu'il est le cœur de la vie de l'un des parents, que l'enfant, devenu adulte, ne parviendra plus à recouvrer sa liberté.
De nombreux exemples illustrent les analyses, les rendant vivantes et palpables dans leur quotidienne réalité, des cas anonymes, mais aussi des repères célèbres, Salvador Dali, Marie Cardinal et son livre magnifique, Les Mots pour le dire, Proust, Camille Claudel et son frère Paul, Barbara. A lire d'urgence.

Secteur : Sciencérature
Public : Tout public
 Vers la classe 
 
 Echo ()
  
retour au sommaire de la revue
© CRDP-Rectorat-Revue Littéraire en ligne 2005 | Contacts | Crédits | Administration